Pourquoi les employeurs devraient-ils aider leurs collaborateurs à améliorer leur santé financière ?

Pourquoi les employeurs devraient-ils aider leurs collaborateurs à améliorer leur santé financière ?

Qu’elle soit ponctuelle ou au long cours, une mauvaise santé financière peut survenir dans le quotidien de n’importe qui et avoir des conséquences tant sur le plan personnel que professionnel. Si le sujet est hasardeux et souvent délicat à aborder, nombre d’entreprises choisissent aujourd’hui de mettre en place des initiatives pour soutenir leurs collaborateurs en matière de gestion financière.

 

Les problèmes financiers, une source de stress considérable

Le bien-être financier ne dépend ni du revenu ou du statut d’un collaborateur, ni même de son âge ou de sa situation familiale. Il est néanmoins unanimement reconnu que les soucis financiers impactent la santé tant morale que physique de chaque individu. Un fait qu’il est indispensable de prendre en considération au sein de l’entreprise, d’autant plus que pour l’année 2014, l’Office fédéral de la statistique estimait à 13 % le taux de la population suisse menacée de tomber dans la précarité. Une autre étude, détaillée dans le Rapport social vaudois de 2017, corrobore par ailleurs cette réalité en établissant que la pauvreté touche 4,8 % de la population active vaudoise.

Dans le contexte professionnel, les difficultés financières éprouvées par les employés engendrent anxiété, déprime, voire parfois dépression. La qualité du travail et le respect des délais se trouvent affectés par le manque de concentration des collaborateurs. L’ambiance entre collègues peut aussi se détériorer et l’absentéisme devenir une des conséquences majeures du mal-être financier, au détriment du bon fonctionnement et de la santé de l’entreprise.

Dans le contexte professionnel, les difficultés financières éprouvées par les employés engendrent anxiété, déprime, voire parfois dépression.

 

Soutenir les employés pour assurer leur bien-être financier

La solution aux problèmes financiers de ses collaborateurs ne consiste pas à revaloriser les salaires, compte tenu du fait que tous les employés, quels que soient leur poste et leurs fonctions, peuvent être amenés à rencontrer de telles difficultés. Informer est une des initiatives qu’une entreprise peut mettre en place pour les épauler, sans faire appel à des dispositifs de mise en œuvre onéreux. En donnant accès à des conseils en matière de gestion, d’épargne ou d’emprunt, l’employeur aide ses collaborateurs à maîtriser et optimiser leurs finances pour éviter les situations d’endettement et améliorer leur bien-être financier.

L’analyse du pourcentage d’employés qui ont recours aux Benefits octroyés par l’entreprise constitue par ailleurs un bon point de départ pour apporter un soutien en matière de finances. Si celui-ci est faible, cela indique une méconnaissance du package salarial et des avantages qu’il intègre, comme des réductions sur le prix des assurances, d’une voiture ou d’un abonnement pour la pratique d’un sport. Ce constat nécessite un renforcement de la communication à ce sujet ou la mise en place de Benefits plus personnalisés en fonction des besoins et de la situation de chaque collaborateur. Il s’agit aussi de déployer une stratégie d’information ciblée à destination de certaines catégories d’employés, tels que les nouvelles recrues, moins au fait des pratiques de l’entreprise, ou les personnes qui approchent de la retraite et s’avèrent plus à risque financièrement.

 

 

Le bien-être financier, un critère d’efficacité et d’engagement

Si le bien-être financier est un des facteurs de performance au travail, il favorise également l’implication des collaborateurs. Le conseil prodigué par l’entreprise permet à l’employé d’aborder plus sereinement la gestion de ses finances, mais aussi de modifier ses habitudes de consommation et d’épargne. Cette meilleure maîtrise de son budget personnel se répercute favorablement sur la productivité de l’entreprise. Libérés de leurs préoccupations et de leur stress, les collaborateurs sont pleinement investis et plus épanouis dans leur travail. Le bien-être financier contribue donc non seulement à mobiliser les employés, mais aussi à les fidéliser sur le long terme.

 

Souhaitez-vous améliorer le bien-être financier de vos collaborateurs ?

Oui, ça m'intéresse !