Ces méthodes d’épanouissement professionnel venues d’ailleurs

Ces méthodes d’épanouissement professionnel venues d’ailleurs

Épanouissement professionnel – Culte de la performance et révolution numérique nous poussent à aller toujours plus loin, toujours plus vite. Pour compenser les effets de ce rythme effréné, il est essentiel de se préoccuper de son bien-être pour s’épanouir dans son métier. Certains s’inspirent aujourd’hui de philosophies venues du Japon ou du Danemark, propices à instaurer le mieux-être comme vecteur de motivation et d’efficacité.


IKIGAI
l’art de donner du sens à sa vie

Le concept n’est pas vraiment récent puisqu’on trouve sa trace depuis le XIIème siècle au Japon. L’étonnante proportion de centenaires et le perpétuel sourire qu’arborent les habitants de l’île d’Okinawa seraient issus de cette philosophie.

La pensée Ikigai consiste à identifier « ce pour quoi la vie mérite d’être vécue ». Vaste et passionnant programme qui permet de comprendre ce qui nous convient le mieux, dans la vie comme au travail. Basé sur une profonde introspection, le concept permet de définir une zone commune plutôt réduite à la croisée de quatre notions qui généralement régissent nos vies et nos choix :

  •    Nos passions, ce que l’on adorerait faire
  •    Nos talents, ce pourquoi on est naturellement doué, sans effort ou presque
  •    Ce dont le monde a besoin et que l’on pourrait lui apporter
  •    Les tâches pour lesquelles on aimerait être rémunéré

Épanouissement professionnel

On y apprend à mieux se connaître à l’aide d’exercices consistant à recenser sans complexe nos qualités (la zone de brillance), retrouver nos rêves d’enfant (y compris ceux qui n’étaient pas pris au sérieux) ou encore, affronter nos jalousies, envies et sujets de colère.

La démarche aide à prendre du recul sur soi et par voie de conséquence, à identifier les métiers, tâches ou fonctions qui auront le plus de sens. Bien sûr, atteindre l’épanouissement nécessite des compromis mais trouver son ikigai, c’est aussi un donner un fil conducteur à son projet professionnel, trouver sa voie.

 

HYGGE
l’art de marier convivialité et productivité

Prononcez « heu-gueu » et notez qu’on appelle ainsi cet art de vivre typique du Danemark. Puisque les danois sont apparemment le peuple le plus heureux, le hygge mérite que l’on s’y attarde.

Cette philosophie repose sur le besoin d’authenticité, de chaleur, de protection et l’art d’apprécier ce que l’on a. Cultiver le lien humain et savoir profiter de l’instant présent, voilà la clé de voute du concept. Dans la vie privée, il s’apparente au cocooning dont les plaids moelleux et les bougies odorantes sont un peu les emblèmes.

Mais cet état d’esprit si facile à mettre en œuvre s’est rapidement invité dans l’entreprise au Danemark. Il faut dire que le climat froid et la nuit polaire qui raccourcit les journées et agit sur le moral poussent les chefs d’entreprises à faire de l’espace professionnel un lieu où l’on a envie d’être.

Prédominance du bois, couleurs pastel, larges baies vitrées constituent le décor idéal à la pratique du hygge. Le confort des lieux de pause et de restauration est aussi essentiel à l’épanouissement des collaborateurs.

épanouissement professionnel

Nombre d’entreprises européennes adoptent désormais la philosophie hygge en modifiant notamment l’organisation des réunions de travail. On ne se limite plus à la table centrale autour de laquelle le staff s’agglutine. Confortables canapés, chocolat chaud, machine à café, bouilloires à thé et gourmandises font ici bon ménage avec les ordinateurs, le sérieux et la créativité.

Que ce soit grâce à l’ikigai ou avec l’esprit hygge, il se pourrait bien que l’adoption de concepts « feel good » décuple votre motivation et productivité au travail !