Quels sont les enjeux de la QVT en 2018 ?

Quels sont les enjeux de la QVT en 2018 ?

Prendre en compte la Qualité de Vie au Travail (QVT), c’est combiner habilement le bien-être des collaborateurs avec la performance de l’entreprise. Aujourd’hui, la majorité des employés considèrent cette démarche comme un élément essentiel pour préserver leur motivation au travail.

 

La Qualité de Vie au Travail en Suisse

La difficulté à fidéliser les collaborateurs et à limiter un important turnover en Suisse est une réalité, confirmée par différentes études menées ces cinq dernières années.

En 2013, l’institut Perfora dévoilait que près de 30% des employés de Suisse romande interrogés étaient peu ou pas motivés au travail. Parmi les griefs souvent cités, un quart d’entre eux évoquaient la difficulté à préserver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Pour 29% des interrogés, la configuration des locaux et l’ergonomie des postes de travail étaient également source de mécontentement.

La dernière édition du « Baromètre Conditions de Travail » de la fédération Travail Suisse montre que ce sentiment d’insatisfaction gagne du terrain avec 47,8% d’employés concernés en 2017.

L’étude met en avant le stress fréquemment généré par une pression accrue du management, la réduction de la frontière entre temps libre et travail ainsi que la numérisation des tâches prise comme prétexte pour toujours plus d’adaptabilité.

Le baromètre met en avant la stagnation des salaires mais aussi l’absence d’investissements significatifs dans la formation des collaborateurs.

L’absence d’entretien d’évaluation annuel dans près de la moitié des entreprises et l’impossibilité de réactualiser ses compétences professionnelles nuisent à la motivation des employés, notamment s’ils sont déjà expérimentés.

 

Les facteurs déterminants de la QVT

Le travail lui-même et les conditions dans lesquelles il est exercé sont au cœur du concept de QVT. Pour améliorer conditions de travail et performance individuelle et collective, il faut prendre en compte trois axes essentiels : l’environnement de travail (locaux, organisation), les conditions d’exercice de l’emploi (formation, évolution de carrière) et les conditions de vie liées à la présence au travail (santé, transports).

Il convient d’abord de déterminer – pour l’ensemble des collaborateurs – et de décloisonner les préoccupations d’ordre social, technique et économique. Pour définir les pistes d’améliorations de la qualité de vie au travail, laisser et écouter les employés parler individuellement de leur travail et de l’entreprise, les laisser aussi faire des propositions.

Une communication claire impliquant l’ensemble du personnel dans le processus permet de résoudre des problèmes d’absentéisme, de production. Mener une démarche QVT avec toutes les équipes facilite aussi bien souvent l’innovation, améliore la productivité et l’engagement des collaborateurs.

 

Les tendances à suivre en 2018 pour fidéliser les salariés

La création d’espaces de travail collaboratifs et l’agencement de bureaux confortables. Mais aussi la prise en compte de la santé et du bien-être sur le lieu de travail. Installer des équipements ergonomiques, réserver un espace au repos ou au sport et optimiser l’offre nutritionnelle du restaurant d’entreprise font partie des pistes à explorer.

La possibilité d’une organisation partielle du temps de certains employés en télétravail s’ils le demandent. Sa mise en place est significative d’une prise en considération de besoins spécifiques et sera ressentie comme une marque de confiance. De plus, les règles du télétravail sont adaptables en fonction des personnes de la saisonnalité de l’activité.

La capacité des employés à s’exprimer et à agir sur le contenu de leur propre travail détermine leur perception de la qualité de vie au travail. Ainsi, une définition de poste et la valorisation clairement exprimée de l’utilité de leur rôle dans l’entreprise donnent du sens au travail des collaborateurs et les motivent pour mener à bien un projet collectif.

Favoriser les échanges entre collègues et leur faire gagner du temps grâce à la digitalisation est aussi un atout.

Enfin, mettre en place un package salarial finement adaptable à chacun avec une plateforme RH telle que Swibeco.ch qui contribuera sans aucun doute à la reconnaissance des employés.

 

En 2018, l’heure est à la concrétisation d’une démarche QVT. Les objectifs, les méthodes et la nature des aménagements seront différents dans chaque entreprise mais conçus autour de trois axes moteurs : dialogue social, contexte professionnel et enjeux du marché

L’amélioration de la qualité de vie au travail est un projet ambitieux. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des experts.

 

Avez-vous envie d’améliorer la QVT de vos employés ?

Oui, ça m'intéresse !

 

 

Articles à lire également :

Responsables RH, découvrez comment renforcer votre marque employeur avec Swibeco !

3 bonnes pratiques pour intégrer la philanthropie dans votre stratégie RH