L’hyper-personnalisation des RH : un nouvel impératif incontournable

hyper-personnalisation-RH

L’hyper-personnalisation des RH : un nouvel impératif incontournable

Hyper-personnalisation des RHAujourd’hui, les responsables RH doivent relever un double challenge : la gestion d’un personnel composé de générations X, Y et Z aux attentes différentes ; l’adaptation à un fonctionnement d’entreprise plus flexible sous l’impulsion de modèles comme Uber, Etsy ou Airbnb. Au vu de ces mutations, l’hyper-personnalisation de l’expérience employé apparaît comme un enjeu majeur visant la rétention des collaborateurs et leur épanouissement professionnel. Grâce aux perspectives qu’offrent notamment les data, il est possible d’intervenir à différents niveaux et d’individualiser les stratégies en fonction des profils.

Un outil pour impulser l’engagement des employés

L’implication des collaborateurs garantit la croissance d’une entreprise, mais aussi un climat de travail satisfaisant. Force est pourtant de constater que l’engagement des employés devient plutôt rare, si l’on en juge par l’étude 2016 de Gallup : seuls 16 % des salariés suisses seraient investis dans leur travail. Comment remédier à ce problème ? L’hyper-personnalisation est l’une des réponses les plus concrètes à apporter. Pour être efficace, elle doit être présente dès le processus de recrutement afin d’augmenter l’adhésion du candidat aux valeurs de l’entreprise et de s’assurer de son plein engagement. Mais l’hyper-personnalisation des RH doit aussi accompagner les employés tout au long de leur parcours. Il est donc indispensable d’en renouveler les stratégies en fonction des évolutions de carrière individuelles ou des changements liés au monde professionnel. A l’heure où le bien-être des collaborateurs est devenu primordial, une entreprise peut ainsi investir dans une nouvelle cafétéria, des séances de yoga ou une politique de travail proposant des horaires aménageables ou en télétravail. Elle peut également mesurer la satisfaction des employés de façon plus personnalisée. Pourquoi ne pas instaurer des enquêtes minute auxquelles vos collaborateurs pourront répondre en se connectant le matin ? Une bonne façon de remplacer la consultation annuelle et d’obtenir des bilans de satisfaction en temps réel.

La personnalisation des rémunérations et des avantages

En matière de rémunération et d’avantages, les employés ont des besoins différents selon leur situation personnelle ou leur mode de vie. Les responsables RH se doivent d’être attentifs à ces attentes s’ils veulent fidéliser leurs collaborateurs. Il est donc nécessaire d’adapter les méthodes de rémunération aux besoins quotidiens ou ponctuels des employés, ainsi qu’à leur niveau de performance ou d’investissement. Cette nouvelle donne oblige les entreprises à développer des solutions plus souples qui permettent aux collaborateurs de moduler leur package salarial en fonction de leurs envies. Ces systèmes de rémunération peuvent par exemple intégrer différents types d’avantages que les employés peuvent sélectionner à leur guise : garde d’enfants, soins pour les animaux domestiques, options bien-être, etc. Au vu des évolutions actuelles, les prochaines générations d’entreprises devront mettre à profit les data pour créer une hyper-personnalisation plus pertinente des rémunérations. Elles n’auront d’autre choix que de développer des algorithmes qui analyseront le package salarial le mieux adapté à chaque employé.

Une gestion sur mesure des évolutions de carrière

La gestion de la performance ne doit pas simplement consister en l’application d’une grille de promotion valable pour tous les employés. Si ces méthodes d’évolution sont garantes d’une équité au sein d’une entreprise, elles ont aussi leurs limites puisqu’elles ne prennent pas en compte les aspirations des collaborateurs. Grâce à l’hyper-personnalisation, il est possible d’éviter cet écueil et d’identifier les personnels désireux d’évoluer ou d’avoir plus de responsabilités. Face à un monde professionnel en mutation constante, l’apprentissage constitue un maillon essentiel pour faciliter ces évolutions de carrière. Il incombe donc aux entreprises de proposer des formations correspondant au profil de chaque collaborateur, afin de lui permettre d’acquérir plus d’autonomie ou d’accéder à de nouvelles fonctions. Il est recommandé d’élaborer un système automatique de suggestions de formations, prenant en compte à la fois l’expérience de l’employé et les besoins de l’entreprise pour de futurs projets.

L’hyper-personnalisation est donc désormais au cœur des stratégies de gestion du personnel. Combinée à l’exploitation des data, elle optimise l’efficacité des recrutements et participe à la fidélisation des employés.