Travailler en musique : un duo efficace ?

Travailler en musique : un duo efficace ?

Travailler en musique – La musique adoucit les mœurs et a des vertus relaxantes. Autant de vérités qu’on ne saurait contredire. Mais de là à affirmer qu’elle booste les performances professionnelles, c’est une autre histoire. Écouter de la musique en travaillant, voilà toutefois un concept qui pourrait avoir un bel avenir au sein des entreprises. A condition que cette pratique soit un réel atout et ne s’avère pas contre-productive.

 

Les bienfaits de la musique quand on travaille

Quelles que soient les circonstances, l’écoute de musique engendre certaines réactions physiologiques qui influent favorablement sur l’humeur. Elle procure notamment un sentiment de plaisir et de bien-être grâce à la sécrétion d’endorphines et plus particulièrement de dopamine par le cerveau. Cet état de plénitude et de sérénité favorise une meilleure concentration dans le travail. Surtout, il réduit plus ou moins considérablement, selon les personnes, l’anxiété et le stress. Grâce à la musique, vous avez ainsi l’esprit plus disponible et plus détendu pour vous adonner à vos tâches professionnelles. Vous êtes reboosté, un peu comme après une séance de sport.

Par ailleurs, écouter de la musique est une occupation qui sollicite plusieurs zones du cerveau, notamment celles ayant un lien avec l’apprentissage cognitif. L’activité cérébrale est stimulée et vous êtes moins perméable à la fatigue intellectuelle. Travailler en musique serait même susceptible de décupler votre productivité et votre créativité, selon des recherches effectuées à l’université canadienne de Windsor1.

 

Travail et musique : une combinaison qui ne fonctionne pas toujours

Si la musique peut être propice au travail, elle n’a pas le même effet sur tout le monde. Tandis que certains seront déconcentrés dès les premières notes et ne parviendront plus à se consacrer à leur tâche, d’autres adoreront mettre leur casque sur leurs oreilles et s’immerger dans une bulle musicale qui les coupera de toute distraction extérieure et favorisera leur concentration. Tout dépend également de la tâche à réaliser. Si votre travail consiste à effectuer des opérations mécaniques et répétitives, nul doute que la musique saura vous insuffler de l’énergie, mais aussi faire passer le temps plus vite. D’ailleurs, une étude de J.G. Fox and E.D. Embrey2 datant de 1972 attestait déjà à l’époque de la capacité de la musique à rendre les employés plus performants, dans les usines par exemple. Mais dès lors que votre activité professionnelle exige de recourir au langage sous toutes ses formes (communication orale, rédaction de textes, lecture de documents), la musique devient un frein à l’accomplissement de votre travail dans des conditions optimales car elle vient interférer avec les compétences à mobiliser. Dans ce cas, mieux vaut réserver vos chansons préférées pour votre footing matinal !

Quelle musique privilégier ?

Si la règle d’or est de se faire plaisir avec sa playlist favorite, il convient également de sélectionner des musiques qui n’affichent pas un rythme effréné. Au contraire, préférez des chansons douces ou des mélodies au tempo lent, qui faciliteront votre concentration en vous plongeant dans un état d’apaisement. Les spécialistes recommandent les compositions instrumentales qui ont l’avantage de ne pas monopoliser les fonctions linguistiques du cerveau et évitent de se focaliser sur les paroles. Sonates et symphonies vous laissent de marbre ? Choisissez alors des chansons que vous connaissez si bien que vous ne ferez pas attention au texte. Si vous n’êtes décidément pas fait pour associer travail et musique, vous pouvez tout aussi bien écouter vos mélodies préférées avant de partir au bureau ou pendant vos pauses. Quinze minutes de musique suffisent pour booster la motivation et se rasséréner avant de s’immerger à nouveau dans le travail.

 

1Source : www.nytimes.com
2Source : www.gwern.net