go backRetour au blog

5 conseils pour motiver vos employés en cette fin d’année

En matière de sécurité professionnelle, 2020 et 2021 auront été des années noires ébranlant toutes nos certitudes. Avec la pandémie, de nouvelles modalités de travail ont dû être instaurées, faisant perdre leurs repères aux salariés. Le home office a bouleversé leurs conditions de travail et leur organisation personnelle, le chômage partiel a mis à mal leur sécurité financière. Le tout ayant eu des répercussions néfastes sur leur état de santé mentale et leur motivation. Compte tenu de la crise actuelle, comment les équipes RH peuvent-elles agir afin d’enrayer cette démotivation? Voici 5 pistes pour finir l’année au mieux et débuter 2022 sous les meilleurs auspices.

Ajuster les objectifs de fin d’année

Le bon fonctionnement d’une entreprise repose sur la motivation de ses collaborateurs et leur désir de s’investir de façon qualitative. Or, la fin de l’année constitue toujours une période délicate. Pour l’employeur, il s’agit d’une phase de forte tension qui exige un rendement accru afin de boucler les projets en cours et d’anticiper les objectifs du premier trimestre de l’année suivante. Pour les employés en revanche, elle correspond souvent à une période de relâchement à l’approche des fêtes.
Pour passer ce cap, d’autant plus difficile et complexe avec la crise de la Covid-19, il est impératif de booster l’engagement des salariés en redéfinissant les objectifs de l’entreprise. En vous montrant plus souple et en adaptant vos exigences aux circonstances inédites actuelles, vous favoriserez la capacité de résilience de vos employés en cette fin d’année où se cumulent stress et fatigue professionnelle.

Maintenir le lien social en toutes circonstances

Le retour à temps plein des collaborateurs au bureau n’est pas en vue. La pandémie a fait du télétravail une norme pour beaucoup d’entreprises. Celui-ci a apporté un sentiment de liberté, de nouveauté et de bien-être pour de nombreux salariés. D’ailleurs, une étude menée par Nicholas Bloom pour le Stanford Institute for Economic Policy Research a révélé en 2015 que le home office augmente de 13% la productivité des collaborateurs. Néanmoins, ces chiffres concernent exclusivement le télétravail volontaire. Lorsqu’il est imposé comme cela a été le cas durant la pandémie, il génère surtout une perte de motivation et d’assurance liée à l’isolement des employés.
Les employeurs ont ainsi pris conscience de l’importance du sentiment d’appartenance à l’entreprise et de la nécessité de nourrir les interactions. Comme le télétravail est voué à perdurer en parallèle d’une activité en présentiel, les dirigeants doivent désormais composer avec des modalités de travail hybrides et trouver des moyens de renforcer l’esprit d’équipe. À cette fin, vous pouvez ritualiser les appels vidéo virtuels plusieurs fois par semaine pour garder le lien entre les différents salariés quand ils ne travaillent pas au bureau. Instaurez également une hotline permanente pour assister les personnes qui sont exclusivement en télétravail. Et pourquoi ne pas créer un social committee afin de concevoir des outils d’entraide entre collègues?
En parallèle, développez des outils d’échange conviviaux qui seront encore plus appréciés en fin d’année, tels que des cafés ou apéros virtuels, des partages quotidiens ou des speed-dating hebdomadaires pour discuter de façon informelle de tout, sauf du travail. Succès garanti!

Privilégier une communication interne authentique

En ces temps difficiles où chacun se demande ce que l’avenir lui réserve professionnellement, les dirigeants et les ressources humaines doivent bannir toute langue de bois. La confiance des salariés est basée sur cette exigence d’honnêteté. Informez sur les difficultés réelles que rencontre votre structure depuis la pandémie et donnez à voir les perspectives à plus ou moins long terme. Baisse de productivité, capacités de résilience de l’entreprise, efforts susceptibles d’être demandés aux employés, autant de sujets qui doivent être abordés de front. Une communication interne transparente et forte sera salutaire face aux incertitudes qui touchent tous vos employés. Ils se sentiront soutenus et pris en compte par leur direction. En se montrant encore plus présents qu’à l’accoutumée, les dirigeants consolideront l’engagement et la motivation de leurs collaborateurs.

Développer le travail collaboratif

Le bien-être des collaborateurs dépend des marques de reconnaissance de l’employeur pour chaque effort fourni. Inscrivez chaque tâche dans un circuit global de productivité et de réussite de l’entreprise. Ce sera un motif de satisfaction pour vos salariés, qui se sentiront investis d’une mission plus vaste que l’activité qu’ils sont amenés à réaliser chaque jour au bureau. Une excellente façon de favoriser cet état d’esprit consiste à développer le travail en équipe. Non seulement il crée une solidarité entre collaborateurs et renforce les interactions au travail, mais il est propice à la créativité et à l’innovation grâce à la sécrétion de dopamine dans le cerveau. Un cocktail gagnant qui contribue à la motivation des employés.

Offrir des projections dans l’avenir

Les salariés ne sont jamais aussi motivés que lorsqu’on leur donne des perspectives d’avenir concrètes, surtout lorsque la conjoncture est difficile. Pour ce faire, pratiquez la visualisation inversée. Pour cela, il vous suffit de déterminer vos objectifs pour la fin de l’année, puis de définir à rebours les étapes à mettre en œuvre afin d’y parvenir. Il s’agit d’une méthode incitative qui permet aux salariés de se projeter dans l’avenir tout en boostant leur motivation.
Ne laissez pas non plus la crise miner vos équipes. Aidez-les à rebondir en planifiant l’après-Covid. Quels enseignements tirez-vous du home office sur l’organisation du travail? Quels sont les changements opérationnels qui nécessitent d’être mis en place? Avez-vous repéré des lacunes chez certains de vos collaborateurs en matière de flux de travail ou de productivité en télétravail?
Cette réflexion peut très bien s’effectuer avec la participation de vos salariés, afin qu’ils soient partie prenante des stratégies déployées dans leur entreprise. Certains groupes, comme Academos au Québec, disposent d’un comité du futur au travail. Constitué de salariés, de personnels de direction et RH, il a pour vocation de réfléchir de façon collective aux besoins des collaborateurs et de les actualiser en permanence. Une piste très intéressante pour répondre à cette envie de se projeter dans le futur.

Démarrez votre transformation digitale RH

Découvrez comment Swibeco peut faciliter votre gestion des avantages RH et engager efficacement vos employés. Sans aucune installation technique de votre part.

Demander une démo