Heureux au travail : mode d’emploi

Heureux au travail : mode d’emploi

Des employés heureux au bureau, une utopie ? Il est vrai qu’entre stress et charges de travail exponentielles, on est en droit de s’interroger. En tout cas, de nombreuses entreprises mettent tout en œuvre pour aider leurs collaborateurs à s’épanouir au travail. Benefits attrayants, horaires flexibles ou valorisation de carrière font partie de leurs stratégies. Mais il ne tient parfois qu’à nous d’appliquer certaines règles de bon sens pour allier travail et bonheur.

1- Rendre son travail passionnant

Lorsque nos compétences et nos affinités pour un domaine restent inexploitées, il est difficile de trouver la motivation pour aller au travail. L’idéal est bien sûr d’exercer un métier qui soit en phase avec ses talents et ses passions. Mais si tes tâches professionnelles manquent malgré tout d’intérêt à tes yeux, efforce-toi de leur donner du sens en les faisant concorder avec des valeurs qui te permettront de révéler des qualités que tu ne soupçonnais pas chez toi, telles que l’exemplarité, l’exigence avec toi-même ou la solidarité avec tes collègues.

2- Se créer des opportunités de carrière

Rester sur ses acquis est la porte ouverte à une carrière qui stagne. Si tu aspires à progresser et à diversifier tes expériences, le développement professionnel est la meilleure option. Un employé heureux est un employé qui se fixe des objectifs ambitieux. En cherchant à te dépasser sans attendre que ton employeur t’y invite, tu gagneras en assurance. Tu pourras même orienter ta carrière comme tu le souhaites, qu’il s’agisse de demander une promotion ou de t’ouvrir à un nouvel horizon professionnel.

3- Disposer d’un temps libre suffisant

Le bonheur professionnel dépend d’un équilibre satisfaisant entre vie professionnelle et vie privée. Si ton travail est trop accaparant pour que tu puisses profiter de ta famille, t’adonner à une activité artistique ou pratiquer ton sport favori, ta motivation sera vite en berne. Il faut donc veiller à ce que tes horaires te garantissent une flexibilité d’organisation et concordent avec le mode de vie auquel tu aspires.

4- Eviter de se surcharger

Nous sommes tous sujets à la fatigue et au stress. Une mauvaise estimation de nos rythmes de travail conduit à un sentiment d’inefficacité, voire au burn-out. Pour une équation parfaite entre temps disponible et charge de travail, il ne faut ni te surestimer, ni être trop conciliant avec ton patron. Sache dire stop lorsqu’on t’attribue trop de tâches et que tu ne te sens pas capable d’accepter de nouveaux engagements dans un délai prédéfini.

5- Nouer des relations professionnelles amicales

Le relationnel compte pour beaucoup dans l’épanouissement professionnel. Il est toujours plus agréable de travailler dans la convivialité et de dépasser les simples échanges cordiaux entre collègues. Comme tu passes la majorité de ton temps au bureau, les occasions sont nombreuses de lier connaissance et de pouvoir t’entourer de personnes fiables, qui t’insuffleront la motivation nécessaire au quotidien.

6- Développer un esprit collaboratif

Ne te vois pas comme un concurrent de tes collègues. Si la compétitivité a du bon, le fonctionnement d’une entreprise repose essentiellement sur l’esprit d’équipe et la coopération. Si tu finis ton travail en avance, n’hésite pas à venir à la rescousse d’un collègue qui a pris du retard dans ses dossiers. Il appréciera ce coup de pouce et te renverra l’ascenseur quand tu en auras besoin.

7- Tirer parti des feedbacks

Les retours sur ton travail te mettent sur la voie d’un meilleur épanouissement professionnel. Les critiques doivent t’encourager à t’améliorer pour être plus en phase avec les exigences de ton employeur. Quant aux compliments, ils doivent renforcer ton assurance et t’inciter à entreprendre avec plus d’audace.

8- Positiver

Pour être heureux au bureau, l’ouverture d’esprit est primordiale. Les entreprises regroupent des collaborateurs aux personnalités très différentes, qui peuvent parfois entrer en conflit. Afin de participer à l’instauration d’une bonne ambiance, sois à l’écoute de tes collègues et montre-toi patient à l’égard de leurs difficultés. Pour te préserver, fuis en revanche les personnes toxiques qui ne cessent de geindre et de médire.

9- Prendre soin de son potentiel

Des pauses de 10 minutes te donneront l’occasion de te ressourcer et de mieux apprécier ta journée au bureau. La déconnexion pendant le week-end constitue aussi un excellent moyen de préserver ta motivation. Une bonne hygiène de vie est par ailleurs un facteur essentiel. Une alimentation saine, un temps de sommeil suffisant et une activité physique régulière auront un effet positif sur ton moral. Et quand l’esprit se porte bien, on sait créer les conditions pour être heureux au travail.