go backRetour au blog

La Lunch Card au temps du corona et du télétravail

Le coronavirus a véritablement fait décoller le télétravail. Selon une enquête réalisée auprès d’entreprises du monde entier par la société de recherche et de conseil Garner, 90% de leurs responsables RH envisagent de continuer le télétravail, au moins partiellement, et même après la crise du Covid-19. Les modèles de travail flexibles et hors des locaux de l’employeur vont donc perdurer.

D’un côté, cela présente des avantages, par exemple pour concilier temps libre et temps de travail. D’un autre côté, la collégialité en prend un coup, tout comme la place qu’on accorde aux pauses et aux repas de midi. En travaillant à domicile, il n’est pas rare qu’on oublie de bouger régulièrement et on néglige parfois les moments de détendre pour prendre un repas équilibré. Ce qui peut avoir des répercussions sur la concentration et provoquer les fameux coups de barre.

Avant la crise, c’était surtout la cantine de l’entreprise qui avait pour mission de restaurer le personnel salarié en lui proposant des repas variés. Désormais, ce n’est plus son apanage. En cause: les limitations imposées à leur offre et le nombre réduit de collaborateurs qui mangent sur le site.

Les salarié.es en télétravail organisent eux-mêmes leurs repas, qu’ils peuvent d’ailleurs prévoir de manière très flexible avec des solutions adaptées. La Lunch Card de Swibeco est non seulement un moyen de paiement accepté auprès du plus grand nombre d’établissements tels que des restaurants, boulangeries, fast-foods, vente à emporter, mais également pour des livraisons à domicile. De plus, cette carte-déjeuner est aussi idéale pour concocter soi-même son repas, car elle est acceptée dans les épiceries et commerces d’alimentation en Suisse.

Pauses de midi déclinées à l’envi

Gérer son propre restaurant d’entreprise coûte cher et requiert du personnel. Alors que dans les grandes entreprises les systèmes de restauration collective sur le lieu de travail sont monnaie courante depuis longtemps, leurs coûts sont plus souvent difficiles à supporter pour les plus petites. En temps de crise comme cette pandémie, il devient très compliqué de continuer à assurer leur fonctionnement.

Cela dit, il existe une facilité tout-en-un pour vos employé.es en télétravail: la Swibeco Lunch Card. Si dans certaines entreprises, à cause du manque de personnel, la cantine a dû céder la place à des distributeurs réfrigérés et au libre-service – ou a fermé ses portes ailleurs qu’au siège social, d’autres optent pour des solutions plus pratiques. Que ce soit à la pizzeria du coin de la rue, au nouveau restaurant vietnamien ou pour un hamburger à emporter, le personnel salarié peut utiliser la Lunch Card pour payer son repas pendant la pause de midi dans de multiples établissements à proximité de l’entreprise pour une pause déjeuner à la fois saine et variée.

Qu’ils travaillent sur le site ou depuis leur domicile, les salarié.es bénéficient ainsi d’une grande diversité alimentaire (bio, végan ou végétarien selon leurs préférences). Quant aux entreprises, elles réalisent de réelles économies (notamment en loyer, électricité, eau) de même qu’en coûts de personnel, souvent élevés. Somme toute, la Lunch Card de Swibeco est avantageuse pour tous.

Le plus grand réseau d’acceptation en Suisse

Dans les restaurants, boulangeries, snacks, épiceries ou encore pour les services de livraison à domicile – la Lunch Card de Swibeco est la carte-repas acceptée partout comme moyen de paiement. Plus de 35’000 points de vente à travers la Suisse sont affiliés au réseau de la Swibeco Lunch Card afin que les collaborateurs puissent bénéficier d’un choix de repas varié, individuel le plus simplement possible. L’offre est plus vaste que celle d’autres options de restauration connues. En ajoutant la Swibeco Lunch Card à Google Pay, Apple Pay ou Samsung Pay sur leur smartphone, les salarié.es peuvent en outre régler la note avec leur carte sans être obligés de l’avoir sur soi.

Plus de flexibilité et plus de pouvoir d’achat

La Lunch Card de Swibeco s’adresse aux besoins de tous les employeurs. En dématérialisant les contributions sociales au financement des titres-restaurants, la Lunch Card procure plus de flexibilité. En effet, les frais de repas peuvent aussi bien être financés à 100% par l’employeur, partagés pour une partie avec le bénéficiaire, ou complètement pris en charge par le salarié. En tous les cas, le personnel profite d’un meilleur pouvoir d’achat. Dans la limite d’un plafond légal fixé à CHF 180.- par mois, les frais de nourriture sont exonérés de toutes charges sociales et ne sont pas imposables au titre du salaire.

Lorsque l’employé recharge lui-même sa carte mensuellement via une conversion de son salaire brut, l’avantage fiscal lui permet pratiquement de doubler son pouvoir d’achat comparé avec le même montant perçu en salaire.

En résumé, voici les options offertes par la Swibeco Lunch Card:

  • Financement complet par l’employeur jusqu’au montant maximum légal de CHF 180.- par mois.
  • Participation pour moitié ou partielle de l’employeur aux frais de repas. Le personnel salarié peut alors compléter ce montant en convertissant son salaire net ou brut jusqu’à hauteur de CHF 180.- par mois maximum.
  • Prise en charge complète par le salarié jusqu’à la valeur totale non imposable de CHF 180.- par mois.

Que l’entreprise participe ou non aux coûts pour la Lunch Card, les économies mensuelles sont indéniables. Elles peuvent servir à financer la Lunch Card, ou être redistribuées directement aux collaborateurs.

Processus entièrement digitalisé

Grâce au système entièrement numérisé et automatisé de Swibeco, l’introduction de la Lunch Card peut se faire sans prévoir de personnel supplémentaire. La plateforme en ligne est personnalisable pour chacune des entreprises. Son système de gestion est aussi très appréciable avec l’envoi d’e-mails aux employés, un simulateur d’économies, ainsi que la création automatisée d’avenants au contrat de travail et leur suivi.

Avantage win-win pour les entreprises

La plupart des sociétés suisses ne prévoient pas d’augmentation des salaires pour 2021 et ne disposent pas non plus de budget supplémentaire pour participer aux frais de repas de leurs salarié.es. Avec sa Lunch Card, Swibeco propose une solution avantageuse pour la restauration d’entreprise. Grâce à elle, dans la situation sanitaire actuelle encore précaire, les collaborateurs et collaboratrices voient leur pouvoir d’achat augmenter pour un déjeuner sain, varié et au goût de chacun – qu’ils travaillent à la maison en télétravail ou au bureau. Mais pas seulement. Car outre son potentiel d’économies, la Lunch Card procure maints avantages aux entreprises et aux personnes employées. Pour exemple, l’offre de Swibeco peut donner un coup de pouce aux restaurants et aux commerces d’alimentation régionaux… et améliorer le climat de travail, sans oublier que des avantages sociaux attrayants peuvent fidéliser les salariés et attirer de futurs talents.

Démarrez votre transformation digitale RH

Découvrez comment Swibeco peut faciliter votre gestion des avantages RH et engager efficacement vos employés. Sans aucune installation technique de votre part.

Demander une démo